Software industries
- 157 -

Se lancer dans l'industrie du logiciel

L’industrie du logiciel est un secteur en plein essor. De plus en plus d’éditeurs et de développeurs ne cessent de créer des logiciels aussi bien applicatifs que des logiciels systèmes. Cette augmentation du nombre de développeurs ne fait qu'accroître le marché concerné. L’industrie du logiciel est alors sur un nuage.

Seulement en 2012, le marché des logiciels commerciaux représentait plus de 300 millions de dollars. Depuis, ce chiffre n’a cessé d’augmenter. Aujourd’hui, l’industrie des logiciels sont contraints de performer afin de demeurer dans l’angle de tir des clients. L’évolution de ce secteur dépend en effet du développement de tous les secteurs industriels et entrepreneuriaux. En tenant compte de la difficulté de la gestion d’une entreprise ou de ses ressources par exemple, le propriétaire ou le dirigeant doit chercher des moyens de gestion et d’administration efficaces. Là interviennent les progiciels de gestion intégrée (PGI ou ERP en anglais). Des logiciels prometteurs qui, dans son globalité, connaît un succès sans précèdent.

Nos conseils pour réussir dans l’industrie du logiciel

Comme toute entreprise, celle du logiciel n’échappe pas aux règles régissant le succès. Le secteur logiciel est prometteur. Partout dans le monde, ces outils sont plébiscités par leur efficacité et leur facilité d’utilisation. Mais pour percer le monde des TIC et suivre les pas des géants informatiques comme IBM, Oracle, OpenText, Google…, il faut viser le marché mondial. Il est également capital de connaître les besoins des utilisateurs afin d’éditer des logiciels qui répondent à leurs besoins.

Donnez au monde ce dont il a besoin

Chaque entreprise exerce dans différent secteur d’activité. Cependant, les besoins et les attentes divergent. Par exemple chez MDM, l’expert en logistique et emballage, visible sur www.mdm.fr, ils œuvrent dans la manutention de matériels de stockage, de caisses palettes, etc. Par conséquent, on pourrait leur proposer un logiciel applicatif. Par exemple un logiciel back office (gestion de processus interne) ou encore des logiciels d’ingénierie.

Blog

  1. 12 Janv. 2019Et si on vous parlez de potence de levage ?3328